News, Propriétaires

Immobilier d’entreprise : une bonne affaire qui s’ouvre aux particuliers

Le marché de l’immobilier d’entreprise est occupé en masse par les professionnels de l’immobilier. Or, il s’ouvre aussi aux particuliers. Entreprendre en toute quiétude dans l’immobilier d’entreprise

Immobilier d’entreprise : entreprendre en toute quiétude

 

Bien que l’immobilier d’entreprise est une solution très rentable, rare sont les particuliers qui osent se lancer dans le marché. Ils se concentrent plutôt dans l’investissement immobilier destiné à l’habitation. La raison en est toute simple : le manque d’information.

Le rendement de l’immobilier locatif

 

Croire que l’immobilier d’entreprise est un domaine réservé est une idée complètement fausse. Disposer d’un bien immobilier en vue d’en faire un investissement pour un local commercial ou professionnel est tout à fait faisable, qu’on soit un particulier ou un professionnel de l’immobilier. À l’inverse de l’immobilier résidentiel, cette solution promet des rendements beaucoup plus importants. En réalité, la transaction de ce marché est cadencée sur une cotation de 6 chiffres jusqu’à des millions d’euros. Un motif qui pourrait sans doute justifier que c’est le genre d’affaire qui n’est pas à la portée de tous. Pourtant, les petits épargnants pourront très bien s’en sortir en disposant de toutes les informations nécessaires.

Les secrets pour réussir dans l’immobilier d’entreprise

 

Les enjeux d’un investissement dans l’immobilier d’entreprise sont énormes. C’est pourquoi une étroite collaboration avec un gestionnaire spécialisé dans le domaine est vivement conseillée. La manière la plus sûre pour bénéficier d’une cadre juridique parfaitement maîtrisée et pour disposer des conditions les plus favorables. Un tiers qui saura être un excellent conseiller tout au long de l’exploration de ce nouvel univers qui s’ouvre. Il saura accompagner les particuliers dans le choix de l’emplacement géographique, dans la connaissance des impacts relatifs aux nouvelles normes en consommation énergétique ainsi que dans les stratégies de revalorisation des loyers.

30 décembre 2015